Les astuces de la colocation

La crise du logement fait les beaux jours de la colocation. En effet, avoir un toit est un besoin vital, une nécessité absolue. Face à la difficulté de se loger il a fallu prendre les mesures qui s’imposaient. A savoir : se regrouper à plusieurs pour assumer plus facilement les lourdes charges liées à la location. La Coloc a le vent en poupe, mais s’agit-il pour autant d’un simple phénomène de mode ?
Découvrez l’engouement des étudiants pour la colocation dans un marché locatif plongé dans une profonde en crise.

Colocation vraiment par chère cherche colocataires…

C’est ainsi que la colocation s’est imposée comme la solution idéale et incontournable pour les personnes ayant des revenus modestes. Le principe de la colocation est fort simple puisque son fondement repose sur le partage d’un logement entre plusieurs personnes. L’astuce de la coloc réside dans le fait que le loyer et les charges sont équitablement réparties entre les colocataires. La colocation et les propriétaires ? Bon nombre de propriétaires qui au départ semblaient hostiles à la colocation ont changé d’opinion au vu des garanties de paiement et de caution qu’offre la multiplication des locataires. Néanmoins il convient de savoir s’entourer car pour vivre en communauté il faut faire preuve de civisme et d’une organisation rigoureuse pour ne pas sombrer dans la dérive. Les étudiants sont touchés de plein fouet par le manque de logement et ce en raison de leur faible pouvoir d’achat. Là encore, la colocation étudiante est l’ultime moyen pour enfin parvenir à se loger décemment à un coût raisonnable. Généralement les étudiants se regroupent bien souvent par affinités et établissent ensembles les règles de vies de la colocation étudiante pour une cohabitation harmonieuse. L’entrée de tout nouvel arrivant est soumis à l’approbation de chacun des membres de la colocation lors d’un entretien préalable avec à la clé une question récurrente : « peut-on recevoir ses amis au sein de la colocation? « . Les ressources du candidat à la colocation étudiante sont également étudiées avec un soin tout particulier. Les pièces communes du logement étudiant ainsi que le mobilier sont divisées en différentes zones qui sont attribuées par ordre d’ancienneté et par soucis pratique. Là encore rien n’est laissé au hasard, la colocation étudiante ne supporte pas l’improvisation ! Outre le fait que tout soit planifié et parfaitement maîtrisé, il n’en demeure pas moins que la colocation entre étudiants est un fantastique lieu de convivialité où les amitiés se créent et de profonds sentiments parfois naissent de cette vie en commun…

En ces temps d’incertitudes financières, le marché de l’immobilier ne se porte pas au mieux, ce qui contribue à accroître encore davantage la difficulté considérable que représente la recherche d’une location. « Il devient quasiment impossible de se loger dans les grandes et moyennes villes« , tel est le triste constat dressé par bon nombres d’étudiants en quête d’un logement. Les témoignages d’étudiants désabusés pleuvent : « Nous n’avons pas les ressources financières suffisantes pour l’obtention d’un petit appartement ». C’est pour ces raisons que la coloc incarne la plupart du temps le fameux système D, la bouée de sauvetage dans un secteur de la recherche immobilière qui prend l’eau…D’autant plus que quand on y réfléchit un instant, on arrive rapidement à la conclusion qu’avec des colocataires on ne s’ennuie jamais. Au lieu d’habiter une studette et d’avoir du mal à joindre les deux bouts à la fin du mois, avec la colocation on a la possibilité de vivre dans un grand logement. Outre le fait que ce soit moins cher, il est à noter que c’est quand même plus agréable. Il y a des étudiants qui ont pris goût à la vie en Coloc, il ne partiraient pour rien au monde. Même après l’obtention de leur diplôme ! En l’espace de quelques années la colocation est devenue un véritable phénomène de société.

Aide au logement fiche explicative

Bien qu’il y ait pléthore d’aides au logement, il est nécessaire de faire le tri parmi ces aides au logement. Prendre le temps de se renseigner vous épargnera du temps et vous fera gagner de l’argent. C’est la C.A.F (Caisse d’allocation familiale) qui dirige les différentes aides au logement. Il est à noter que la collocation est un cas à part puisqu’elle est strictement régie par la Caisse d’Allocation Familiale (C.A.F). En effet, pour bénéficier d’une aide au logement, le colocataire doit impérativement être titulaire du contrat de location (c’est à dire que son nom doit figurer sur le bail de location). De même que tous les locataires (colocataires) doivent également avoir leur noms sur le contrat de location. On ne peut pas faire n’importe quoi quand on prétend à ce type d’aide au logement pour les colocataires car si vous vivez en couple, même si vous n’êtes pas mariés, votre droit sera étudié avec soin en tant que locataire. Pour établir le calcul de l’aide au logement qu’elle vous attribuera, la Caisse d’Allocation Familiale prendra en compte le montant du loyer qui sera divisé par les revenus de l’ensemble des colocataires.

Comment percevoir  l’aide personnalisé au logement

L’aide personnalisé au logement, communément appelée A.P.L est perceptible par toute personne physique dès lors qu’elle réside en France qui loue ou achète un logement. Cette aide personnalisé au logement peut-être versé à une personne sans tenir compte de son âge ni de ses charges familiales, notamment le fait d’avoir un ou plusieurs enfants. L’administration en charge de l’étude du dossier d’aide personnalisé au logement (A.P.L) examinera les ressources et donnera son aval sous la condition que les revenus des locataires n’excèdent pas une assiette prédéterminée par leurs soins. L’aide personnalisé au logement peut directement être versée au propriétaire ou au locataire (au choix).

Comment bénéficier de l’allocation logement familial

L’allocation logement familiale est une aide financière dont le versement est soumit à des conditions particulières. Le locataire doit être en mesure de régler une partie du loyer ou de payer l’échéance de son financement dans le cas d’une accession à la propriété. Le logement doit répondre à des normes de salubrité et être en adapté au nombre de ses habitants. L’allocation logement familiale est perceptible par les personnes bénéficiaires des allocations familiales ou du complément familial, l’allocation de soutien familial ou l’allocation d’éducation spéciale. Néanmoins cette aide demeure tout de même perceptible par les foyers ne bénéficiant d’aucune des aides sus-cités à la condition qu’elles aient un enfant à charge. Les chefs de famille même sans enfant peuvent en bénéficier dès lors qu’ils se sont mariés avant d’atteindre l’âge de quarante ans. Les foyers ayant à supporter la charge d’un parent étant âgé d’un minimum de soixante-cinq ans. En bénéficient également n’importe quel foyer ayant la charge d’un parent ou enfant souffrant d’une infirmité et ce jusqu’au troisième niveau.

Comment toucher l’ allocation de logement sociale

L’allocation de logement sociale est une aide spécifique attribuée aux demandeurs de plus de soixante-cinq ans, aux internés, aux anciens combattants, aux jeunes travailleurs salariés, aux stagiaires de la formation professionnelle s’ils sont âgés de moins de vingt-cinq ans, aux infirmes et pour finir aux bénéficiaires du Revenu Minimum d’Insertion (R.M.I).