Un vendeur sait pertinemment qu’une vente à crédit est soumise à un délai de réflexion. Par contre, lorsque vous demandez vous-même un crédit auprès de votre banque, pensez à le signaler au vendeur afin qu’il le mentionne sur le bon de commande. En procédant ainsi, si le crédit ne vous est pas accordé, vous êtes en droit d’annuler la vente.

En demandant la livraison immédiate d’un achat à crédit, le vendeur vous fera signer un document stipulant que vous acceptez  que le délai de rétractation soit ramené de 7 à 3 jours.

Le délai de réflexion est prévu pour permettre à l’acheteur à crédit de pouvoir se raviser suite à un achat impulsif. Il convient de toujours vérifier que l’offre de crédit ne soit pas antidaté, ce qui aurait pour effet de rendre inexistant le délai de réflexion de 7 jours.