Du fait de l’érosion des taux sans précédent d’intérêts fixes des crédits immobiliers, il peut être judicieux d’envisager la renégociation d’un prêt immobilier.

Sachant que durant la période de 2008 à 2009, les taux d’intérêts pour les crédits immobiliers étaient à leur apogée, la renégociation d’un crédit peut être un bon plan.

Ce qu’il faut savoir sur le renégociation de crédit

  • Tout d’abord il convient de définir ce qu’est une renégociation de crédit. Il s’agit d’une opération financière visant à obtenir un nouveau prêt plus intéressant dans l’optique d’effectuer le remboursement du crédit en cours.

Une telle ne renégociation n’est pas pertinente dans le cas suivant:

– vous êtes presque à la fin de votre prêt
Il s’agirait d’une mauvaise opération pour la bonne et simple raison que lorsqu’on rembourse un prêt immobilier, ce sont les intérêts qui sont remboursés en premier lieu puis vient le tour du capital. En d’autres termes, cela signifie que les intérêts ont déjà remboursés !

Pour juger si une telle opération financière est pertinente, il faut se fier au tableau d’amortissement de prêt immobilier en cours. Dès lors que la part des intérêts s’avère être supérieure au capital, une renégociation de prêt est souhaitable.

Il faut garder à l’esprit que l’économie qui en découlera doit être en mesure de couvrir les frais divers tels que la nouvelles garantie, IRA, etc…

Il n’est pas rare qu’une renégociation implique un changement d’établissement bancaire.
En effet, la banque dans laquelle le prêt immobilier a été souscrit ne voit pas d’un bon œil de perdre de l’argent…

Pour optimiser votre renégociation de prêt immobilier faites jouer la concurrence !

Lettre type de renégociation de crédit

Prénom et Nom (le votre)

Adresse (la votre)

Contrat n° (votre n° de contrat)

Nom organisme de crédit

Adresse

A (votre ville), le (date)

 

Madame, Monsieur,

J’ai souscrit en date du (date de souscription du crédit) un crédit auprès de votre établissement, en vue d’acquérir un bien immobilier. J’ai eu connaissance du fait que plusieurs établissements de prêts, en raison de l’écart existant entre les taux d’intérêt pratiqués actuellement et ceux en vigueur à lors de la souscription de mon prêt immobilier, acceptent d’instruire des demandes de renégociation.

Par conséquent je souhaiterais donc savoir quelle est la position de votre établissement à ce sujet, et être mis en relation avec le service responsable des renégociations de prêts.

Je vous prie d’agréer, madame, monsieur, en l’assurance de ma considération distinguée.

(Votre signature)