Comment choisir sa yaourtière ?

Seriez-vous lassé des yaourts industriels sans texture, sans saveur ou trop riches en sucre ? Une fois de plus, Vraiment-pas-cher.com vous embarque à travers un guide d’achat. Destination, l’acquisition d’une yaourtière de qualité tout en maîtrisant votre budget. Choisir votre modèle de machine faire des yaourts en 2021 sera un jeu d’enfant, qu’on se le dise…

La yaourtière n’est certes pas une nouveauté, mais elle s’impose comme une solution répondant à une réelle demande. En effet, celle de toutes les familles qui souhaitent renouer avec le goût naturel et l’authenticité d’un yaourt fait maison. Au diable les colorants et les conservateurs si chers aux ténors de l’industrie agroalimentaire, place à un yaourt sain et naturel.

Pour quel modèle de yaourtière opter ?

  • La yaourtière simple se compose d’une base chauffante ainsi que de pots et de leur couvercle. Ce modèle qui est très simple à utiliser produit uniquement des yaourts. Quelques heures suffisent pour obtenir de délicieux yaourts.
  • La yaourtière combinée ne se limite pas à la production de yaourts puisqu’elle réalise de savoureux faisselles et autres joyeusetés à base de lait. Outre les pots et les couvercles, divers accessoires sont fournis avec.
Comment choisir une yaourtiere
Guide pour l’achat d’une machine à faire des yaourts

Quels sont les principaux critères d’achat d’une yaourtière ?

Toutes les fonctionnalités ne sont pas nécessairement indispensable. Par conséquent, l’appréciation quant à leur utilité est laissé à l’appréciation de tout un chacun. Néanmoins, l’achat d’une machine à faire des yaourts dépend de nombreuses fonctions et caractéristiques.

  • La quantité de yaourts qu’elle peut produire, autrement dit sa capacité représente un critère de choix. Une personne seule ou un couple pourra se satisfaire d’une yaourtière de 4 à 7 pots tandis qu’une famille préfèrera opter pour un appareil à 12 pots. Il est à noter que la capacité d’un pot peut varier de 100 à 200 ml (soit 10 à 20 cl).

    Pots en verre yaourtiere
    Pots en verre d’une machine à préparer des yaourts

  • Si toutes les yaourtières ne sont pas équipées d’une minuterie, celles qui en sont dotés se démarquent de la concurrence avec diverses fonctionnalités intéressantes telles que la programmation du temps de cuisson, l’arrêt automatique et pour quelques-une le départ différé. Une minuterie prend tout son sens quand on sait qu’un yaourt qui n’a pas assez fermenté est trop liquide.
  • La présence d’une sonde électronique apporte l’assurance d’une cuisson précise et d’une cuisson pointue notamment en ce qui concerne la consistance que l’on souhaite donner aux yaourts.
  • L’encombrement de la yaourtière peut avoir son importance en cas de manque de place dans une cuisine de taille réduite.
  • Quelques yaourtières disposent d’un avertisseur sonore qui se manifeste dès que le programme arrive à son terme.
  • Bien qu’étant un élément fortement subjectif, le design de l’appareil à fabriquer des yaourts demeure un critère d’achat au même titre que la couleur. L’ergonomie de la machine à préparer des yaourts est très importante.
  • Des pieds anti-dérapant sont appréciables dans l’optique d’une meilleure adhérence sur le plan de travail.
  • Pour une manipulation plus facile : une poignée sur le dessus du couvercle – ou deux, c’est-à-dire une à chaque extrémité. Un couvercle transparent permet de jeter un œil aux yaourts…
Guide yaourtière achat
Comment choisir sa yaourtière ?

Qu’est-ce qu’une machine à préparer des yaourts ?

Il s’agit d’un appareil dédié à la préparation de yaourts dits « faits maison ». Une yaourtière est un appareil électrique qui se compose d’un plateau plus communément appelé « support chauffant », plusieurs pots avec leur couvercle ainsi qu’un couvercle étuve recouvrant tous les pots.

Pour quelles raisons acheter une machine à yaourts ?

Le plaisir de la dégustation n’est pas le seul facteur en faveur de l’achat d’une machine à yaourts. Il est vrai qu’avoir un contrôle plein et entier sur chaque ingrédient est quelque chose d’appréciable. Savoir ce que l’on consomme, c’est maîtriser le niveau de fermentation ainsi que tout ce qui a trait au dosage des laitages, du sucre et des différents arômes.

Laisser un commentaire