Quels critères pour bien choisir son lave-vaisselle en 2021 ?

Quelles sont en 2021 les astuces, les caractéristiques techniques et les points clés à connaître avant d’acquérir un lave-vaisselle ? Votre guide d’achat Vraiment-pas-cher.com vous conseille. Découvrez les critères de sélection d’un bon lave-vaisselle. Ce dossier exclusif fera de vous non pas un expert, mais un consommateur plus avisé. Tout ce qu’il faut savoir pour bien choisir son appareil pour laver la vaisselle et déjouer les pièges tendus par une poignée de fabricants…

Qu’est-ce qu’un lave-vaisselle pose libre et encastrable ?

lave-vaisselle integrable BOSCH SMV4ECX14E
Conseils pour acheter un lave-vaisselle intégrable BOSCH
  • Un lave-vaisselle pose libre présente l’avantage d’être rapidement installable à n’importe quel endroit dans une cuisine. La partie supérieure appelée « top » est démontable sur certains modèles, ce qui permet de l’intégrer sous un plan de travail.
  • Ce type de lave-vaisselle se trouve dans les cuisines équipées. Le lave-vaisselle encastrable a été fabriqué et optimisé pour être encastré dans un espace dédié. Sa porte est habillable de la même façon que n’importe quel élément qui compose la cuisine équipée.

Quelle taille choisir pour un lave-vaisselle ?

Choix achat lave-vaisselle compact BOSCH
Comment bien choisir son lave-vaisselle compact BOSCH ?

Quel espace sera alloué à votre lave-vaisselle ? L’interrogation de l’emplacement de cet appareil électroménager est légitime quand on sait qu’il existe 3 formats de lave-vaisselle.

  1. Le format classique possède une largeur de 60 cm, une hauteur de 85 cm et une profondeur de 55 à 60 cm.
  2. Le format réduit dispose d’une largeur de 45 cm, d’une hauteur de 85 cm et d’une profondeur de 55 à 60 cm.
  3. Le lave-vaisselle à poser, communément appelé « mini lave-vaisselle » quant à lui mesure 55 cm de largeur, 45 cm de hauteur et 50 à 55 cm de profondeur.

La capacité d’un lave-vaisselle :

La capacité de chargement d’un lave-vaisselle diffère d’un modèle à l’autre. Cette capacité est exprimée en nombre de couverts que l’appareil peut accueillir. Il s’agit d’une norme européenne. Qu’est-ce qu’un couvert ? Ce terme désigne :

1 verre.
1 assiette place.
1 assiette creuse.
1 assiette à dessert.
1 verre.
1 fourchette.
1 couteau.
1 cuillère à soupe.
1 cuillère à dessert.
1 cuillère à café.
1 tasse à café.
1 soucoupe pour tasse à café.

Si autrefois, le lave-vaisselle 12 couverts était monnaie courante, les fabricants changent désormais la donne avec des appareils optimisés offrant une capacité de 13 à 14 couverts.

Pour quelle classe énergétique opter ?

Il s’agit d’une précieuse information pour quiconque souhaite acheter un lave-vaisselle adapté à ses besoins. La classe énergétique de cet appareil électroménager est un critère de choix de tout premier ordre. Elle offre la possibilité de réaliser de réelles économies d’énergie. La meilleure note est A+++ tandis que la plus mauvaise est D.

Quelle différence entre un lave-vaisselle de classe A+ et de classe A+++ ?

  • Lave-vaisselle de classe A+ :
    289 Kwh de consommation annuelle.
    3 920 litres de consommation annuelle.
  • Lave-vaisselle de classe A+++ :
    237 Kwh de consommation annuelle.
    2 520 litres de consommation annuelle.

Le prix du Kwh ne cessant décidément plus d’augmenter, il appartient à chacun d’effectuer le calcul suivant :

(Prix du Kwh x 289) dans le cas d’un modèle classé A+

(Prix du Kwh x 237) pour un lave-vaisselle classé A+++

En effectuant ce calcul, chaque foyer est en mesure de déterminer si la différence de prix d’achat entre un lave-vaisselle classé A+ et un A+++ est justifiée. Prenez également en compte dans votre calcul estimatif la durée de vie moyenne d’un lave-vaisselle, à savoir plus ou moins 10 ans.

Quel est l’intérêt des programmes automatiques ?

De nos jours, pléthore de modèles de lave-vaisselle sont équipés de programmes automatiques.

Exemples de programmes automatiques :

  1. Le départ différé prend tout son sens lorsque l’on possède un compteur électrique doté de la fonctionnalité « heures creuses ». Ainsi, il est possible de faire fonctionner l’appareil lorsque le coût du Kwh est le plus abordable, et ce sans avoir à se lever…
  2. La consommation d’eau et le temps de lavage peuvent s’adapter en fonction du niveau de salissure de la vaisselle.
  3. Le programme économique dit « éco » convient à une vaisselle peu sale. Il favorise des économies d’eau (jusqu’à 15%) et d’électricité (absence de séchage).
  4. Le programme demi-charge est parfait (moins énergivore) lorsque le lave-vaisselle n’est rempli qu’à moitié.
  5. Le programme intensif est utilisé dans le cas d’une vaisselle très sale, c’est-à-dire comportant des salissures plus difficiles à nettoyer.
  6. Le programme trempage que l’on appelle aussi « rinçage » est un cycle court (à froid) qui élimine les grosses salissures dans l’attente du lavage total.

Exemples de programmes spéciaux (appareils haut de gamme) :

  • Le programme vapeur contribue à la désincrustation des salissures les plus coriaces. La vapeur assainit aussi bien la vaisselle que l’intérieur de l’appareil.
  • Le programme « nuit » diminue le niveau sonore de quelques décibels.
  • Le programme « hygiène + » effectue pendant une dizaine de minutes un rinçage à 70 °C.
  • Son action éradique jusqu’à 99,99% des bactéries.
  • Le programme fragile préserve la vaisselle fragile avec un lavage aux alentours de 40°C.
Guide 2021 : Lave-vaisselle
Guide 2021 : Lave-vaisselle
Quel est le niveau sonore du lave-vaisselle ?

Pour peu que vous soyez occupé à regarder la TV ou à vous reposer, vous êtes susceptible d’être dérangé par le bruit du lave-vaisselle.
Même si elle nécessaire, cette nuisance sonore n’est pas toujours facile à supporter. C’est sans doute la raison pour laquelle, les acquéreurs avisés s’intéressent de très près au bruit émis par le lave-vaisselle. A notre époque, le niveau sonore varie selon le modèle. Il existe des appareils relativement silencieux autour de 40 dB, d’autres un peu moins à environ 52 dB et au-delà…

Il est important de prendre en considération les données suivantes :
Une réduction sonore de 3 dB équivaut concrètement à diminuer le bruit par 2 et ainsi de suite proportionnellement parlant…

Vous connaissez les principaux critères de sélection d’un bon lave-vaisselle. Après avoir pris connaissance de ce guide d’achat spécialisé lave-vaisselle, vous avez dorénavant toutes les cartes en main pour mieux choisir votre appareil électroménager en 2021.

Lave-vaisselle à tiroir ou à panier ?

Saviez-vous qu’il existe des lave-vaisselle dotés d’un tiroir à couverts en lieu et place du panier à couverts ? Le gain de place dans la partie inférieure du lave-vaisselle est appréciable pour y placer des récipients encombrants tels que de grandes casseroles…

Les différentes technologies de séchage
  • Le séchage passif, naturel, à accumulation de chaleur ou à inertie :
    Une forte élévation de la température se produit au cours du rinçage final. Sous l’effet d’une température importante, l’eau se condense, ce qui sèche la vaisselle. Ce type de séchage est à la fois plus courant et meilleur marché.
  • Le séchage actif, ventilé ou dynamique :
    Il s’agit d’un séchage optimisé à l’aide d’un ventilateur qui extrait l’air chaud chargé d’humidité et injecte de l’air extérieur dans le lave-vaisselle.
  • Le séchage à condensation (à l’eau) :
    Cette technologie a pour principe la circulation dans les parois du lave-vaisselle d’un rideau d’eau à basse température. La vapeur d’eau ainsi piégée se condense, ce qui accélère le séchage.
  • Le séchage par convection naturelle, condensation extérieure ou à échangeur thermique :
    Placé dans une des parois du lave-vaisselle, un bac contenant de l’eau à basse température attire la vapeur d’eau. La température de cette dernière diminue fortement, ce qui produit de la condensation. Cette technologie de séchage permet de réaliser des économies car elle n’est pas énergivore.
  • Le séchage aux billes de zéolithe :
    Contenues dans un bac, ces billes minérales absorbent l’humidité ambiante. De la vapeur est produite et diffusée à l’aide d’un ventilateur. La chaleur ainsi produite favorise considérablement le séchage. Il est à noter que l’action des billes de zéolithe perdure dans le temps. Ce mode de séchage est très économe.

Laisser un commentaire